Performances par Élodie Rougeaux-Léaux, Geun Young Hwang et Gaël Lévêque

Dans le cadre du Festival Art Explora

En partenariat avec l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence Félix Ciccolini et co-produit avec le Frac Sud

Toujours attentif à l’émergence de talents sur le territoire régional, le Frac Sud – Cité de l’art contemporain se positionne comme plateforme ressources pour les jeunes artistes de la région en proposant régulièrement des cartes blanches dans ses murs.

En proposant à trois jeunes artistes récemment diplômé·es de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence Félix Ciccolini de s’associer au programme du Festival Art Explora, il s’agit pour le Frac Sud en écho à sa programmation art et sport, de déjouer les représentations établies et de contribuer aux thèmes explorés par le festival autour des enjeux actuels qui traversent le monde méditerranéen.

En investissant l’espace public qui lui est consacré, Élodie Rougeaux-Léaux, Geun Young Hwang et Gaël Lévêque créent des situations, parfois participatives, parfois collectives, mais toujours prétextes à réinvestir le champ artistique de la performance comme un médium à part entière de la création contemporaine. Ces propositions artistiques questionnent nos rapports aux espaces, à la collaboration, et aux déplacements.

Informations pratiques

Mardi 11 juin de 15h à 19h
Vieux-Port - Quai de la Fraternité, Marseille, France
Performance d’Élodie Rougeaux-Léaux de 15h à 18h dans le Village, suivie des performances de Hwang Geun Young et Gaël Levêque sur scène de 18h à 19h
Sans réservation, dans la limite des places disponibles

 


 

Performance par Hwang Geun Young Pour cette performance intitulée La sardine géante, je me suis inspirée de l’expression populaire française « C’est la sardine qui a bouché le port de Marseille », qui remonte au XVIIIe siècle et signifie une exagération ou une fable. Cette expression est basée sur une histoire réelle : des prisonniers français de Pondichéry sont libérés et embarqués sur le navire « Sartine ». Après une attaque par erreur, le navire s’échoue à l’entrée du port de Marseille, bloquant la navigation et créant un bouchon. Comment la sardine géante coincée dans le port a-t-elle réussi à passer ? Je m’intéresse particulièrement au corps coincé et aux mouvements pour s’en libérer à travers cette situation. À travers mes gestes, comment cette histoire exagérée peut-elle se poursuivre et créer un nouvel humour ?

Hwang Geun Young est née en 1991 à Séoul en Corée du sud et diplômée de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence (2022). Sa pratique artistique s’articule autour de la performance et de l’espace public. L’artiste s’intéresse aux interactions entre le corps et l’espace, activant les objets dans l’espace pour créer des situations où ils pourraient trouver une forme d’autonomie à travers ses gestes. Pour l’artiste, la performance peut prendre la forme d’un mouvement du corps, quelque chose d’absurde et qui joue de l’humour. Les performances de Geun Young Hwang ont été présentées dans différents lieux comme le Frac Sud à Marseille en 2022, le MAC Arteum à Châteauneuf-le-Rouge en 2023 dans le cadre du Festival P.A.C et résidence Miramar en partenariat avec le réseau Écoles du Sud, l’Institut Français de Fès au Maroc et Dos Mares.

 


 

Performance par Gaël Leveque
Au mauvais endroit, au bon moment.
Pendant la course, une discussion.
Clavier jauni, le voyageur s’attarde dans le flux.
Un joueur en peine, partage ses sentiments.
Depuis le refuge de sa chaise, il donne l’emplacement de ses check points passés.
Chaque virage étire le temps.
La rencontre se tisse, seul ensemble.
Dans ce lancinement de l’existence, un doux apaisement, comme une brise,
une entente dans la solitude partagée.
Les galoubets, alors, les enlacent.
Au bon endroit, au mauvais moment.

Gaël Leveque s’intéresse aux conditions d’apparition de moments suspendus. Souvent contextuelles, ses installations, performances, compositions sonores et littéraires ou ses vidéos convoquent les rouages d’un événement pour en faire apparaître l’intensité. Par ces opérations de retournement, il dévoile les coulisses d’espaces occupés et témoigne des relations qui nous lient. Si l’on dit d’un décor de plateau ou d’une nappe sonore qu’ils teintent l’action, ses pièces fonctionnent de la même manière, comme des zones de porosité́. Elles invitent le public à prendre part à une expérience collective autant qu’elles maintiennent le mystère : quelle chimie permet au tout d’exister ?

 


 

Performance par Élodie Rougeaux-Léaux Cette performance est une fable sur la fabrication de l’identité locale et symbolique au sein de l’industrie touristique. Un étrange voyageur traversera des paysages de mots, en quête d’archaïsme et d’authenticité. Le spectateur sera peut-être invité à penser la marchandisation des paysages, des symboles et du folklore avec le voyageur. L’histoire ne nous dira jamais s’il s’agit d’un touriste ou d’un habitant local, ne sachant jamais qui utilise qui, qui se nourrie de qui, qui dévore qui.

Élodie Rougeaux-Léaux est artiste plasticienne-chercheuse. Après une formation de design d’espace et des arts de la scène, elle termine son parcours artistique aux beaux arts d’Aix-en-Provence en 2021. Son travail questionne notre rapport au travail, au savoir-faire, au rituel domestique et abordent des notions de mythologies collectives, de traditions, de transmission et d’interdépendance des corps au sein d’un groupe. Il se traduit sous forme de performances chorégraphiques, d’installations sculpturales ou de vidéos. Elle a pu présenter son travail en France et à l’étranger notamment au Festival Actoral à Marseille, au Frac Sud, au château de Servières, au château Lacoste ou encore dans les Instituts Français italien et marocain.

 


 

Art Explora

Le Festival Art Explora est un festival itinérant sillonnant les mers et les océans du monde entier grâce à son bateau-musée pour proposer des expériences artistiques et culturelles innovantes accessibles gratuitement.

Le festival se déploie à bord du premier bateau-musée au monde, à quai dans des pavillons d’exposition ainsi que dans différents lieux au cœur des villes hôtes, avec une programmation mêlant expositions, réalité virtuelle, performances, conférences, projections de films, concerts...

En savoir plus