Matières à discuter

Événement de restitution du projet en présence des participants, de l’artiste et des partenaires au Frac

En partenariat avec l’Epopée et les structures du réseau Synergie Family : QG Pennes-Mirabeau, MPT Les Caillols, MPT Romain Rolland, MPT La Maurelle, MPT Les Olives La Marie, MPT La Rouguière.

Artiste invité : Quentin Dupuy

Le Frac accompagne les centres sociaux et Maison pour Tous du réseau Synergie Family autour d’un programme de rencontres avec l’art contemporain. En écho à l’exposition de Wilfrid Almendra présentée au Frac en 2022, l’artiste Quentin Dupuy partage sa sensibilité pour les matériaux déclassés à travers des ateliers expérimentant des techniques de sculptures et de moulages à partir d’éléments glanés.

Suite au voyage de l’outil nomade Le Sac métamorphose au sein des structures sociales de Synergie Family en 2022, le Frac propose cette année d’accompagner les centres sociaux et Maison pour Tous du réseau autour d’un programme de rencontres avec l’art contemporain prenant la forme de visites, d’ateliers de pratique artistique et d’expérimentations plastiques.

Le projet s’initie avec une journée de sensibilisation pour les animateurs et référent.es jeunesse leur permettant de se familiariser avec le Frac, ses ressources et de partager des approches entre professionnels de la médiation et de l’animation pour créer des prolongements au sein des structures.

Quentin Dupuy, artiste invité pour ce projet, a une sensibilité particulière pour les matériaux déclassés. Dans différents contextes et après un temps d’arpentage et de repérage, il prélève des résidus, se les réapproprie et les revalorise par de nouveaux gestes.

En écho à l’exposition de Wilfrid Almendra visitée par les groupes d’enfants, adolescent.es et adultes, Quentin Dupuy leur propose d’expérimenter la technique du moulage en bas-relief et d’explorer les propriétés de matériaux traditionnels de la sculpture à travers l’argile et le plâtre. Les participant.es créent des compositions évoquant des paysages à partir de petits objets et éléments végétaux glanés dans les rues de Marseille.

Les thématiques de la place de la nature dans l’espace urbain, du trompe l’œil, de l’utilisation de matériaux déchus et du détournement sont réinvesties au sein des structures sociales et les réalisations plastiques produites feront l’objet d’un temps de restitution convivial et partagé avec les familles au Frac.