L’ère de jeux

Artistes invité·es : Charlotte Alves, Darius Dolatyari-Dolatdoust, Juliette Paulet, Brontë Scott et Sarah Venturi

avec le soutien de la Ville de Marseille et de la Drac Provence-Alpes Côte d’Azur. Avec l’école maternelle des Moulins, l’école maternelle protestante d’Endoume, l’école élémentaire Bricarde, l’école maternelle de la Simiane, l’école maternelle Rose Saint Théodore, l’école maternelle rose Sauvagine, l’école maternelle Valmante, l’école maternelle Edouard Vaillant, la crèche Chutes Lavie, la crèche Peyssonnel, le centre social Maison pour tous Kléber, et l’association Petitapeti

Dans cette année olympique de lancement, le dispositif prend une dimension particulière en abordant les thématiques du corps et de son mouvement. Conçu pour éveiller l’esprit artistique en lien avec des artistes installé·es sur le territoire, les Artinautes proposent, en lien avec le prêt de l’outil nomade, des ateliers participatifs initiés par Charlotte Alves, Darius Dolatyari-Dolatdoust, Juliette Paulet, Brontë Scott et Sarah Venturi

En proposant d’accomplir une série de missions, les enfants, à la manière d’exploratrices et d’explorateurs découvrent la diversité culturelle et artistique au cœur de la ville. Cette épopée lancée par une première journée d’accueil au Frac, offre aux jeunes accompagnés par l’équipe de médiation de découvrir les expositions et établir un premier dialogue sur le terrain de l’art contemporain en activant l’un des premiers jeux de cartes du dispositif. Ils se familiarisent avec les notions d’œuvre et de médium. Avec les équipes encadrantes, ils découvrent la pluralité de l’offre culturelle de Marseille tout en continuant d’explorer l’univers de l’art par le jeu.

Dès le printemps quatre artistes implantés à Marseille sont invités à intervenir au sein des écoles, crèches, et structures du champ social bénéficiaires du dispositif. Les artistes abordent leur démarche avec les enfants en menant des ateliers créatifs.

En compagnie de Sarah Venturi les enfants prennent part à des ateliers de performance, où l’expression artistique se mêle à l’énergie du mouvement sportif. Ils questionnent également par la sculpture la thématique du trophée et de la célébration.

Avec Juliette Paulet, les participants vont appréhender la notion de portrait en lien avec l’espace scolaire. En explorant leur environnement dans les moindres recoins et en utilisant le répertoire de la photographie et du dessin, les jeunes cartographient et réinterprètent leur école.

Sous l’impulsion de Charlotte Alves les jeunes pourront explorer de nouveaux matériaux comme la laine ou la feutrine. C’est à partir de ces matériaux que seront modélisées des figurines articulées.

Toujours en explorant ce lieu quotidien, les enfants abordent la sculpture et l’installation avec Brontë Scott en réinventant leur espace à travers le moulage et la peinture.

Aux côtés de Darius Dolatyari-Dolatdoust les jeunes investissent l’univers de la création textile. Ils créent une composition textile en travaillant la photographie et le collage. Les productions seront assemblées et pourront habiller l’école ou de l’association.

Cette année de projet se clôturera par plusieurs évènements de valorisation au sein des écoles et structures auxquels les enfants et familles seront convié.es pour découvrir les productions réalisées et l’ensemble des travaux menés.

Informations pratiques

École maternelle Protestante d’Endoume
29 Av. David Dellepiane, 13007 Marseille

École maternelle Valmante
83 Chem. Jean Roubin, 13009 Marseille

École maternelle Rose Saint Théodore
43 allée des Bergeronnettes, 13013 Marseille