Olga Dukhovnaya, « Swan Lake solo », création 2022

D’après une libre interprétation du Ballet de Tchaïkovsky

En co-réalisation avec le Festival Parallèle

Dissipons toute ambiguïté : Swan Lake solo n’est pas le solo d’Odette de Crécy. Ce n’est pas non plus une version contemporaine du ballet de Tchaïkovski. Non, Swan Lake solo est une chorégraphie d’actualité.

© Doriane Rio

Le 9 mars 2022, la une du journal d’opposition russe Novaya Gazeta présente les silhouettes de quatre ballerines du Lac des cygnes sur fond d’explosion nucléaire. Car depuis la chute de Gorbatchev, la télévision nationale diffuse le ballet de Tchaïkovski à chaque fois qu’il y a un événement d’actualité trop brûlant.

La guerre donne le coup de grâce au projet d’Olga Dukhovnaya après deux ans de confinement : elle renonce à réaliser la chorégraphie du Lac des cygnes pour 32 danseur·euse·s, orchestre et chanteur·euse·s commandée par le nouveau musée de Moscou. Dans une entreprise de déconstruction écologique, la chorégraphe ukrainienne concentre alors tout le corps de ballet dans celui d’une seule interprète. Le sien. Avec l’aide du compositeur russe Anton Svetlichny, elle l’accorde sur une musique de Tchaïkovski aussi joueuse que respectueuse. Une chorégraphie essentielle et tonique est née de tous ces impossibles, et elle donne à Swan Lake solo les tonalités d’une très joyeuse et jouissive liberté.

- Interprétation : Olga Dukhovnaya & Alexis Hedouin
- Son : Anton Svetlichny
- Lumière : Guillaume Jouin
- Costume : Marion Regnier
- Dramaturgie : François Maurisse
- Régie générale : François Aubry ou Felix Löhmann
- Production : Amélie-Anne Chapelain / CAMP
- Production C.A.M.P
- Co-production le Quartz – Scène Nationale de Brest ; Au bout du plongeoir
& la Coopération Nantes-Rennes-Brest-Rouen - Itinéraires d’artiste(s).

Avec le soutien des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis et de la DRAC Bretagne.
Remerciements au CCNRB – Collectif FAIR-E pour les prêts de studio.
C.A.M.P est une association subventionnée par la DRAC Bretagne, la Région Bretagne, le Département du Morbihan, les Villes de Lorient, Port-Louis et Locmiquélic

Olga Dukhovnaya

Danseuse et chorégraphe

Olga Dukhovnaya est une artiste d’origine ukrainienne basée en France. Elle s’inscrit dans le champ chorégraphique depuis une quinzaine d’années et a toujours conjugué son propre travail de recherche et une activité en tant qu’interprète, notamment avec Boris Charmatz et Maud le Pladec.

Diplômée de P.A.R.T.S (Bruxelles) puis du CNDC (Angers) sous la direction d’Emmanuelle Huynh, elle a été lauréate de la Bourse DanceWeb (Autriche), de la plateforme Aerowaves (Dublin) et du concours Danse Elargie (Paris). En tant qu’autrice, elle à cœur de puiser dans des cultures traditionnelles dont elle est héritière, pour procéder à un méticuleux travail de dépouillement symbolique et narratif. Ce processus lui permet d’extraire l’essence des gestes et en proposer une démarche d’étude, de questionner leur destination, entre neutralité et charge politique. Après avec crée Korowod, Sœur et Swan Lake solo*, elle travaille actuellement à une nouvelle création intitulée Hopak.

Olga s’intéresse à tous les supports pour apprendre et faire circuler des danses, qu’elle incorpore et retransmet, parfois via des vidéos youtube, poussette à la main. Un peu chimiste, un peu pirate, mais surtout très douée, sa maxime du moment pourrait être : « Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se danse »

C.A.M.P – capsule artistique en mouvement permanent est une structure culturelle nomade basée au Pays de Lorient. A la façon des capsules scientifiques, dans le milieu aérospatial ou sous-marin, C.A.M.P est une cellule de recherche à part entière : elle propose des essais, des expériences différentes, au delà de la scène. Les camps désignent généralement la station provisoire de populations en mouvement : explorateurs, pèlerins, migrants… C.A.M.P est un abri servant de base d’observation pour soulever la question suivante : Comment infuse-t-on une présence artistique sur un territoire en fonction des enjeux culturels qui lui sont propres ?

Plus d’infos : https://camp.bzh

Informations pratiques

Durée 35 minutes.
Tout public
Billetterie sur https://www.plateformeparallele.com/